25 août

« MES PRIERES VONT A JUSTIN ET A SES PROCHES »

ABC SUPPLY 500 (POCONO) – 23 AOUT

16C_8122-2Trois semaines après son podium à Mid-Ohio, Simon Pagenaud entamait avec brio l’avant-dernière manche du championnat IndyCar Series qui se déroulait le week-end dernier sur le Super Speedway de Pocono en Pennsylvanie. Ainsi, en réalisant le deuxième meilleur chrono des qualifications, le pilote Poitevin signait par la même occasion son 7ème Top 3 et 12ème Top 5 de la saison dans ce type d’exercice. Le lendemain, lors de la course longue de 500 Miles, la Dallara-Chevrolet n°22 du Team Penske s’élançait aux avant-postes du peloton et s’emparait de la tête de la course pour la première fois au 28ème tour avant de ravitailler deux tours plus tard durant une période de neutralisation. Simon effectuait son retour aux avant-postes au 66ème tour et repassait en tête jusqu’au 79ème passage. Plus tard, lors du restart effectué au 138ème tour, il s’emparait de nouveau du commandement de l’épreuve. Après avoir mené durant trente tours au total, le Poitevin perdait quelques positions à l’occasion des multiples neutralisations qui marquaient la fin de course, mais il parvenait à se maintenir à la 7ème position pour franchir la ligne d’arrivée. Rendez-vous le week-end prochain sur le circuit routier de Sonoma en Californie pour disputer l’ultime manche de la saison 2015 pour laquelle le nombre de points attribués sera doublé. Une course où le souvenir de Justin Wilson, décédé des suites de son accident à Pocono, sera dans les pensées de tous.

SimonSimon Pagenaud : « Mes pensées et prières vont avant tout à Justin qui nous a quittés et à ses proches. Avant d’apprendre cette triste nouvelle, j’estimais que nous avions eu une course formidable à tous les niveaux sur la piste et dans les stands. Les cent cinquante premiers tours se déroulaient bien. Je tentais d’économiser du carburant aux commandes de ma monoplace Chevy Penske Truck dont le comportement était idéal ce week-end. C’était génial. Je pense que je disposais certainement de la meilleure voiture du plateau, mais les choses n’ont simplement pas tourné en notre faveur lorsque les drapeaux jaunes ont commencé à sortir. Malheureusement, nous étions là au mauvais moment. A l’occasion du restart, Sage Karam a manqué la relance. Comme le règlement l’impose, j’ai du rester en ligne derrière et je n’ai pu prendre mon élan. Ce qui m’a coûté bon nombre de places. J’ai ainsi rétrogradé de la 3ème à la 11ème position. Je suis revenu à la 7ème place, mais avec les neutralisations de fin de course, il n’y avait hélas plus grand-chose à faire. L’équipe de la n°22 a fait un travail fantastique.
Je suis fier d’elle ! »

Commentaires

commentaires

Powered by Facebook Comments

0

Création par Mediadi 37 - création de sites internet à Tours